publicité

samedi 14 avril 2012

La légende de l'ours blanc

Ours blanc vivait avec ours noir. Renard
s'amusait à leur jouer de vilains tours si
bien qu'un beau jour, Ours blanc lui
arracha l'épaule. Il suspendit l'épaule de
renard au plafond de sa tanière à côté
d'un collier de griffes. Renard avait très
mal, il se traînait et ne pouvait plus chasser.

Il languissait chez lui, très affaibli. Il décida de se plaindre à corbeau de son triste sort et lui demanda de faire quelque chose pour lui. Ours blanc était alors devenu vieux et avait des rhumatismes. Le plus souvent, il somnolait dans la tanière, au côté d'ours noir.

Un jour corbeau vint lui rendre visite et
engagea la conversation. Tout en
devisant, il aperçut l'épaule de renard
pendue au plafond, à côté du collier de
griffes. Habille en paroles, corbeau
détourna l'attention d'ours blanc, qui somnolait de plus en plus, puis il décrocha prestement l'épaule de renard et se sauva avec sans éveiller l'attention d'ours blanc.

A son réveil, ours blanc s'aperçut de la
disparition de l'épaule de renard et
demanda à ours noir ce qui avait bien
pu se passer. Mais ours noir, qui était
bègue, mit tellement de temps à
expliquer à ours blanc que corbeau
s'était emparé de l'épaule, que, lorsqu'il
eut terminé, il était bien trop tard pour rattraper le voleur.

Ours blanc entra alors dans une terrible colère. Il chassa ours noir, lui disant qu'il n'avait qu'à trouver une autre demeure. Puis il sortit et décrocha le soleil qu'il pendit au plafond de sa tanière, à côté du collier de griffes.

Ce fut alors la nuit dans toute la contrée. Tous les animaux se lamentaient. Ils
ne pouvaient plus chasser, ils allaient mourir de faim. Eux aussi vinrent se
plaindre à corbeau, le suppliant de faire
quelque chose. Or ours blanc avait une
fille. Un jour, tout en buvant, elle vit,
mais trop tard, un grain noir dans son
bol. Elle l'avala avec l'eau, et bientôt
elle eut un petit enfant dans son ventre.
Elle le mit au monde et il grandit très vite.

Dans la tanière d'ours blanc, l'enfant voyait le soleil accroché au plafond et il le demandait pour jouer. Ours blanc refusait. Le petit insista tant qu'un jour, il put enfin jouer avec le soleil dans la tanière. Bientôt, il demanda à sortir. Il essuya un refus catégorique. Mais après maintes discussions, il put sortir avec le soleil à deux conditions : celle de rentrer immédiatement dès la venue d'un visiteur, et surtout celle de ne pas oublier le soleil dehors.

Mais dès que le petit sortit, il s'empressa de
jeter le soleil dans le ciel. Le petit n'était
autre que corbeau déguisé... Quand ours
blanc s'en rendit compte, il entra dans une
colère encore plus terrible que la première
fois et chassa tout le monde de la contrée.

C'est la raison pour laquelle, depuis ce
temps-là, ours blanc vit tout seul et est 
devenu si féroce envers tous les animaux et les hommes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire