publicité

mardi 8 mars 2011

Le bonhomme en pain d'épices

Il était une fois une famille de souris, qui vivait dans une toute petite
maison. Un jour, maman souris décida de
faire un bonhomme en pain d'épices pour
ses enfants. Elle mélangea la pâte, l'étala,
la découpa en forme de bonhomme, et la
mit au four. Après quelque temps, elle
revint voir si le bonhomme en pain d'épices
était cuit. Mais quand elle ouvrit la porte du
four, le bonhomme en pain d'épices se dressa
et s'enfuit à toute vitesse en riant et en chantant :

- Hi hi, ho ho, ha ha, je suis le bonhomme en pain d'épices et tu
   ne m'attraperas pas!

Maman souris se lança à la poursuite du bonhomme en pain d'épices,
mais elle n'arriva pas à l'attraper. Il traversa le jardin où papa souris
était en train de déterrer des carottes

- Qui es-tu ? lui cria papa souris.
- Hi hi, ho ho, ha ha, je suis le bonhomme en pain d'épices et tu ne
   m'attraperas pas !

Papa souris se lança à sa poursuite, mais lui non plus n'arriva pas
à attraper le bonhomme en pain d'épices. Le bonhomme en pain
d'épices traversa le pré où jouaient les enfants souris.

- Qui es-tu ? lui crièrent-ils tous.
- Hi hi, ho ho, ha ha, je suis le bonhomme en pain d'épices et tu ne
   m'attraperas pas !

Les enfants souris se lancèrent à sa poursuite, mais eux non plus
n'arrivèrent pas à l'attraper. Il continua à courir jusqu'à ce qu'il
rencontre un vieux hérisson bien fatigué.

- Qui es-tu ? lui cria le hérisson.
- Hi hi, ho ho, ha ha, je suis le bonhomme en pain d'épices et tu ne
   m'attraperas pas !

Le hérisson partit à sa poursuite, mais il allait si
lentement qu'il n'arriva pas, lui non plus, à
attraper le bonhomme en pain d'épices. Le
bonhomme arriva au pied d'un monticule
qu'escaladaient deux scarabées.

- Qui es-tu ? lui crièrent-ils
- Hi hi, ho ho, ha ha, je suis le bonhomme en pain d'épices et tu ne
   m'attraperas pas !

Les deux scarabées se lancèrent à sa poursuite, ils coururent tant
qu'ils purent, mais eux non plus n'arrivèrent à attraper le bonhomme
en pain d'épices. Le bonhomme continua à courir jusqu'à ce qu'il
rencontre un lièvre qui dormait dans l'herbe.

- Qui es-tu ? demanda le lièvre, tout ensommeillé.
- Hi hi, ho ho, ha ha, je suis le bonhomme en pain
   d'épices et tu ne m'attraperas pas !

Le lièvre se lança à sa poursuite, mais cette fois-ci,
le bonhomme en pain d'épices n'arriva pas à la
distancer. Le lièvre allait justement parvenir à le
rattraper quand le bonhomme en pain d'épices arriva
au bord d'une rivière. Un renard se reposait sous un arbre.

- Qui es-tu ? demanda le renard en se léchant les babines.
- Hi hi, ho ho, ha ha, je suis le bonhomme en pain d'épices et tu ne
   m'attraperas pas !

Le rusé renard dit en ricanant :

- Si tu ne traverses pas cette rivière tout de suite, le lièvre va
   t'attraper. J'ai une idée : monte sur ma queue, et je te ferai passer
   de l'autre côté. 

Le bonhomme en pain d'épices vit que la rivière était trop profonde
pour lui. Comme il n'avait plus une minute à perdre, il grimpa sur la
queue touffue du renard.

- Oh la la, dit le rusé renard, c'est profond ! monte donc sur mon dos,
   comme ça tu ne te mouilleras pas.

Le bonhomme en pain d'épices monta sur le dos du renard.

- Oh la la, dit le renard, c'est encore plus profond ! monte donc sur
   ma tête, comme ça tu ne te mouilleras pas.

Le bonhomme en pain monta sur la tête du renard.

- Oh la la, dit le renard, c'est de plus en plus profond ! monte donc
   sur mon museau, comme ça tu ne te mouilleras pas.

Et le bonhomme en pain d'épices monta sur le museau du renard.
Mais soudain, d'un mouvement brusque de la tête, le rusé renard fit
voler le bonhomme en pain d'épices dans les airs, et le récupéra dans
sa gueule d'un claquement de mâchoires.

Et, c'est ainsi que finit... le bonhomme en pain d'épices.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire